Association de Sauvegarde des Chemins de Randonneurs (A.S.C.R.)

LOGO         

                                                                                                                                                                            
    NOS ACTIVITES EN 2011 (4eme trimestre)

Dimanche 11 Décembre 2011 : L'ASCR va en ville
Une première pour l’ASCR, la dernière randonnée de l’année s’est déroulée au Havre pour répondre à la demande de plusieurs adhérents désireux de découvrir les « jardins suspendus ».
Une trentaine d'adhérents ont accepté la proposition de déjeuner ensemble avant la randonnée au restaurant « La voile bleue » (restaurant retenu par Michou et qui a satisfait tout le monde). Sept autres randonneurs nous ont rejoint pour le départ à 14H du parking de la piscine du CNH (piscine où s’entraine notre champion Hugues Dubosc).
Après la « photo de famille » nous sommes partis par la promenade de la plage en faisant un arrêt pour admirer la Villa Maritime. Le dernier célèbre occupant fut l’auteur Armand Salacrou. Nous nous dirigeons vers le Nice Havrais (terrain le long de la falaise de la Hève, baptisé ainsi en raison de son climat abrité, par un industriel parisien Dufayel qui l’aménagea et promut la construction de villas au début du XXe siècle) . Le Nice Havrais est  situé sur la commune de Ste Adresse.

        Rando Le Havre 1          rando Le havre 2
Pour la digestion, une belle grimpette nous attendait en empruntant la rue des pêcheurs pour rejoindre le bois du fort de Ste Adresse d’où l’on apercoit la chapelle Notre Dame des Flots et le pain de sucre.
Après avoir traversé la roseraie, nous sommes entré dans les jardins suspendus d’où l’on a pu découvrir les divers points de vues sur la plage, l’entrée du port, les constructions d’Auguste Perret : immeubles de la porte océane, avenue Foch, église St Joseph, tour de l’hotel de ville et voir le panorama sur l’estuaire et la côte fleurie ( Honfleur, Dauville, Trouville ….) Il manquait pour magnifier le tout juste un rayon de soleil.

         rando le havre 3           Rando Le havre 4
Un périple dans les escaliers a été entrepris. Tout d’abord, une petite descente de l’escalier Beasley, puis remontée de celui des Noyers (différents panoramas sur la ville ; le port ; l’estuaire…) pour descendre l’escalier Germaine Coty dont la belle rampe inspira Louis et d’où l’on peut apercevoir le pont de Normandie. Ensuite, dernière descente par la fin de l’escalier des Noyers pour arriver dans le quartier des Gobelins, rejoindre le square St Roch, l’avenue Foch , le boulevard François 1er, la plage et le restaurant « La voile bleue » pour un goûter bien mérité par tous au moment où les premières gouttes nous  surprennent.


          Rando Le Havre 5             Rando Le havre 6
    
UN  PEU D’HISTOIRE :
Au début du XVIIIe siècle, les terrains où se situent les escaliers étaient des champs. Pour relier les deux parties de la ville, les havrais utilisaient des chemins qui serpentaient entre les haies et les talus des fermes des coteaux d’Ingouville.
A partir du XVIII-XIXe, des armateurs, industriels et négociants séduits par le site rachetèrent les terres pour y construire des pavillons. Des escaliers sont alors construits pour faciliter l’accès aux propriétés. Ensuite d’autres escaliers ont été réalisés pour permettre aux ouvriers de rejoindre leur lieu de travail de la ville haute à la ville basse.
FORT DE SAINTE ADRESSE : en fait, il se situait sur la commune de Sanvic (maintenant Le Havre). Il a été bâti de 1854 à 1858 sur la demande de Napoléon III lors de la destruction des remparts pour agrandir la ville ainsi que 3 autres forts dont il reste le fort de Tourneville , pour protéger la ville des éventuelles assaillants.
PAIN DE SUCRE : Il fût érigé au XIXe à la mémoire  du général comte Lefevre Desmouettes (qui a fait naufrage au large des côtes Irlandaises) par sa veuve pour servir de repaire aux navigateurs et signaler les dangers de la côte.
SAINTE ADRESSE : selon la légende, l’appellation vient du fait que les navigateurs qui abordaient les falaises du cap de la Hève avaient besoin de leur meilleure adresse pour éviter les écueils qui parsemaient la côte.
NICE HAVRAIS : a été déclaré « territoire Belge » pendant la durée de la guerre 14-18, le gouvernement belge ayant installé ses ministères et divers services dans les villas et immeuble « Le Nice Havrais ».
Michou particulièrement touchée, remercie chaleureusement les 37 randonneurs qui  ont fait le déplacement sur Le Havre.

Tous les participants et l’ASCR remercient Michou pour toute cette organisation parfaite.  Rendez-vous est pris pour la dernière balade 2012 pour refaire un tour en ville, Michou a déjà une idée…..


Dimanche 6 novembre 2011 : Balade en forêt de Maulévrier
C’est en forêt de Sainte Gertrude Maulévrier que notre sortie de Novembre est organisée. Le temps de ce dimanche peu engageant dans la matinée s’est révélé relativement agréable par sa douceur et l’endroit choisi est bien protégé du vent. Certes la transition est importante avec notre dernière sortie à La Mailleraye, des vêtements plus chauds ont remplacé les tenues d’été. Au parking des Vaux, à 14h00,  7 cavaliers et 12 marcheurs sont prêts pour la randonnée mensuelle.

       Ste_gertrude_1_11_2011              Ste_gertrude_2_11_2011

La boucle proposée aux marcheurs comporte 2 options : 9 ou 12 kms, le groupe retient la distance la plus importante. Elle s’oriente vers les hauts de Caudebec par le Val des Charettes, une montée relativement longue, mais régulière, qui ne met pas à mal le souffle des marcheurs, car la cadence reste bonne tant sur la marche que sur les échanges entre nous. Suit le chemin de la pépinière puis le surplomb de Caudebec. La mise à mal de ce chemin par le débardage de bois oblige chacun d’entre nous à danser sur la boue, la file indienne et l’attention s’imposent sur cette partie du parcours. Arrivée au village de Sainte Gertrude et traversée de la rivière du même nom. Il reste à remonter le chemin de la Boutille, traverser la mare aux sangliers pour rejoindre notre point de départ. A quelques centaines mètres de l’arrivée, nous faisons la jonction avec les cavaliers et terminons ensemble cette sortie, la distance couverte en moins de 3 heures.

Les cavaliers pendant ce temps là se rendaient jusqu'à Caudebec en Caux pour profiter du panorama de la Vignette qui offre une vue splendide sur la Seine et ses deux rives. Le retour s'effectuait par l'alléee verte, le Hameau du Blanc Pignon et le bois de Saint Pierre. Puis c'était le dernier trot sur le chemin en balcon qui surplombe toute la vallée de la Ste Gertrude avant de traverser la rivière par le gué récemment réaménagé pour faciliter le passage des chevaux. Enfin c'était les retrouvailles avec les piétons juste aux abords de l'arrivée. Quelle organisation !!!!!

 
   Ste_Gertrude_3_11_2011     Ste_gertrude_6_11_2011     Ste_Gertrude_5_11_2011

La forêt, à cette période, revêt certainement sa plus belle parure. Les dégradés de jaune, d’or, de brun et pourpre embellissent la nature et nous avons pu profiter de ce spectacle qu’elle nous a offert. Le temps gris, mais sans pluie pour la sortie, a permis de terminer l’après midi autour du petit goûter traditionnel en plein air que Marie Ange organise. Petit moment apprécié de tous. La prochaine sortie sera au Havre, les cavaliers troqueront leur monture contre des chaussures de marche.

Voir le Diaporama ...........

Dimanche 16 Octobre 2011: l'ASCR à La Mailléraye
Décidemment le beau temps ne quitte pas les sorties organisées par l’association, simple fait du hasard ou savoir faire du président ? Ce dimanche 16 octobre largement ensoleillé est propice à la sortie et vie au plein air. C’est vers midi que la plupart d’entre-nous se donnent rendez-vous à La Mailleraye pour un nouveau pique nique en bord de Seine. A notre arrivée la température un peu basse et les brumes sur le fleuve ont vite laissé place au soleil pour réchauffer l’atmosphère de ce bon moment de détente. La teurgoule d’Elisabeth a réjouit la majorité d’entre-nous, il sera difficile de s’en passer dans l’avenir   

Décidemment le beau temps ne quitte pas les sorties organisées par l’association, simple fait du hasard ou savoir faire du président ? Ce dimanche 16 octobre largement ensoleillé est propice à la sortie et vie au plein air. C’est vers midi que la plupart d’entre-nous se donnent rendez-vous à La Mailleraye pour un nouveau pique nique en bord de Seine. A notre arrivée la température un peu basse et les brumes sur le fleuve ont vite laissé place au soleil pour réchauffer l’atmosphère de ce bon moment de détente. La teurgoule d’Elisabeth a réjouit la majorité d’entre-nous, il sera difficile de s’en passer dans l’avenir                

            

A 14h00, les 20 marcheurs s’élancent sur la boucle unique, aucune difficulté n’est prévue, la topographie de ce bord de seine ne présente pratiquement pas de dénivelé. Nous le mesurons également au niveau des marcheurs, tant les échanges vont bon train. La première partie du tracé suit le bord de Seine et traverse les hameaux de la Piette et des Osiers. Ensuite, nous rejoignons l’orée du bois de Caveaumont par un chemin qui traverse les pâturages, la Douillére. En cours de route, nous modifions notre tracé, surpris par la bonne moyenne et le peu de fatigue ressenti. Nous continuons par Caveaumont, dont la côte est la seule pente du tracé et descendons au point château d’eau pour rejoindre notre point départ près de l’aire camping car après 11 kilomètres de marche.


 
        
 

Pendant ce temps, les 5 cavaliers partaient dans la même direction que les piétons pour se rendre jusqu’à Heuteauville. A l’arrivée dans ce village il leur était possible d’avoir une vue magnifique sur les maisons normandes nichées au bord de seine jusqu’à l’abbaye de Jumiéges située sur l’autre rive du fleuve. Ensuite ils remontaient vers la forêt Brotonne pour se rendre au Panorama de l’aire de la Mailleraye où là il leurs était passible d’avoir une large vue sur tout le méandre que fait la Seine entre Duclair et Caudebec, et plus particulièrement sur tout Jumièges. Quel dommage que cette partie de circuit n’ait pas été retenue dans les circuits équestres mis en place par le Caux Vallée de Seine !!!!  Ensuite c’était le retour vers la Mailleraye par les larges allées de la forêt, la traversée de la route départementale étant largement facilitée par les modifications apportées récemment suite à l’aménagement routier au niveau du hameau de Caveaumont.

 
             

 
En fin d’après midi, tout le monde se retrouve autour du petit gouter traditionnel qui termine toutes les sorties de l’association. Encore une fois le temps a participé à la réussite de cette journée ou nous avons pris une bonne bouffée d’oxygène dans ce petit coin sympathique entre Seine et forêt. Espérons la même clémence du temps à la prochaine sortie en forêt de Maulévrier Sainte Gertrude.
 
 
 



Créer un site
Créer un site