Association de Sauvegarde des Chemins de Randonneurs (A.S.C.R.)

LOGO         

                                                                                                                                                                            
Week End septembre 2013 - Montsecret et la vallée du Noireau
 
              Le weekend de marche organisé par l’ASCR est devenu une institution. Comme les autres années, le mois de septembre renoue avec la tradition, mais le choix du 2ème weekend au lieu du 3ème, pour des raisons de disponibilité d’accueil, a peut-être privé certains de participer. La disponibilité de gites de grande capacité accueillant nos amis les chevaux est une action difficile qui requiert beaucoup de temps et d’anticipation. Montsecret, petit village de 570 habitants situé dans la vallée du Noireau aux portes de la Suisse Normande et son gite grand confort Maison de Saguenay-Lac Saint-Jean héberge les 25 participants. Les chevaux sont hébergés à la sortie du village aux écuries de Langie.
              Vendredi, en fin d’après midi, les participants se retrouvent pour démarrer le weekend. Patrick organise l’hébergement des chevaux et Marie-Ange distribue les chambres. Les premiers arrivés aident à l’installation. Le gite, d’ordinaire cantine scolaire en semaine, se transforme pour une vie communautaire de 48 heures. Vers 19h30, tout le monde est installé, Patrick ouvre le programme des réjouissances autour du verre de l’amitié, il mènera les cavaliers, Marie-Ange et Patrice mèneront les piétons. Trois circuits sont proposés (samedi matin 12kms, samedi après midi 8 kms et dimanche matin 8kms), une jonction avec les cavaliers est prévue le samedi midi pour un pique nique en commun. Départ fixé pour 9 heures.
              Le diner fait suite, comme à l’accoutumée, chacun a apporté de quoi se restaurer et c’est l’occasion de partager les recettes et de gouter le plat de l’autre. Les gâteaux sont partagés et appréciés de tous. La soirée se termine, chacun s’assurant de prendre le repos nécessaire et d’être prêt pour le départ du lendemain.   
              Samedi matin, dès 6h45, les « lève tôt » prennent leur petit déjeuner et à 9 heures précises, piétons et cavaliers sont prêts à partir. Le temps est pluvieux, le pique nique du midi est annulé, les cavaliers emportent sandwichs pour une sortie sur la journée. Les piétons changent de circuit pour partir à pied du gite et revenir déjeuner au sec. A 9h30, les 18 piétons avec parapluies et ponchos s’élancent sur une boucle des hameaux de Montsecret, les paysages alternent entre la vallée du Noireau, les bases du mont Cerisy avec les hameaux La Rochette, La Moisandière, La Michellière, Le Vieux St-Pierre, son pont et son ancien moulin. Retour par les Hameaux de La Torpinière, La Grulière et la Mottette. Enfin découverte du lavoir à l’arrivée. Ce coin de Normandie au bord de la Suisse Normande est assez caractéristique, les paysages alternent rapidement entre petites vallées et escarpements. Le relief est prononcé, les ascensions succèdent aux descentes, et si même les dénivelés ne sont pas très importants, les progressions restent d’un bon niveau de difficulté. Les maisons de pierre de pays au fronton gravé du nom et métier du propriétaire initial  et un certain nombre en ruine attirent notre attention. De retour au gite, après une douzaine de kilomètres et un temps devenu sec, nous pique-niquons tout de même à l’intérieur.

        
              Samedi après midi, nous nous rendons au départ à Cerisy Belle-Etoile. Nous commençons par l’ascension du mont (altitude 264m). Cet endroit culminant se détache de tous les paysages environnant, il présente un vaste parc forestier et une partie dégagée plantée de rhododendrons (le spectacle doit être extraordinaire pendant la floraison). Au sommet dominent les ruines d’un château et une table d’orientation qui ne laisse pas la visibilité tant la végétation est importante.  La suite du parcours à partir du mont présente des difficultés, beaucoup de chemins sont présents, peut-être dus à l’aménagement d’un parcours de santé. Heureusement le GPS nous aide à retrouver notre chemin après quelques allers-retours d’hésitation. Avant de sortir du bois un belvédère nous fait découvrir la vallée du Noireau récompensant ainsi notre témérité et celle de Jeanne se renseignant en permanence sur le reste à faire en difficulté, avec toujours la même réponse de Franck : « c’est  terminé ! ». A la sortie du bois, nous retrouvons Le Vieux St-Pierre et nous regagnons Cerisy Belle-Etoile par la vallée du Noireau et le bord du ruisseau Doinus.

         
              Pendant ce temps les cavaliers plus courageux que les piétons décidaient de garder le programme prévu et partaient pour la journée pour un circuit de 34kms qui devait les mener jusqu'à Montilly sur Noireau. Bien leur en a pris car après avoir préparé leur monture à l'abri, la pluie s'arrèta pour ne pas réapparaitre du week end. C'est vers 10H que le départ s'effectua pour voyager via des chemins formidablement entretenus et des petites routes bien agréables. Après 3 heures de balade etavoir profité du paysage vers la Suisse Normande toute proche, ce fut la pause pique-nique. Le retour s'effectua par Cerisy Belle Etoile toujours en empruntant des chemins formidables et bien sous souvent en cavée. Que du Bonheur! Après deux heures et demi tout au pas, nous étions de retour à l'écurie pour soigner les chevaux.
           A l ‘arrivée au gite, nous effaçons les traces de l’effort de la journée par une bonne douche et nous nous préparons pour une nouvelle soirée. Après l’apéro traditionnel, nous partageons un couscous préparé par un traiteur local. La soirée se poursuit par des échanges passionnés, il manque Louis pour l’ambiance disco. Il est tout de même près de minuit quand cette soirée se termine.
              Dimanche matin, comme la veille, nous sommes tous prêts pour 9h00 pour la dernière sortie du weekend. La boucle, ce matin est au départ de Tinchebray sous le soleil et ciel bleu. Cette petite ville, chef lieu de canton, semble pittoresque et mériterait davantage d’intérêt. Après le lavoir et le tour de l’étang nous attaquons la boucle du jour pour 8 kms. Au départ, nous commençons par perdre Michou, Franck et Pascal, qui se sont attardés auprès d’un pêcheur et sont partis par le retour. Le premier regroupement les force à faire demi-tour. Après les paysages de bocage, vallée et petites grimpettes ressemblent à ceux de la veille. Nous croisons une bonne douzaine d’attelages en orée du bois du docteur Colombe, puis comme la veille, une difficulté à identifier notre parcours avec des sentiers fermés et de nombreux marquages. Nous avons dû ouvrir et fermer deux barrières pour continuer notre route. A 12H15, nous étions de retour pour accueillir le traiteur.

        
            Les cavaliers de leur coté partaient pour un périple d'un peu plus vingt kilomètres qui devait les mener sur le mont Cerisy. Sur les conseil des piétons qui avaient emprunté une partie du circuit la veille, Patrick avait remanié l'itinéraire afin d'éviter les chemins trop pentus. C'est sous un soleil radieux et avec une petite brume qui rendait le paysage encore plus féérique que les sept chevaux s'élançaient pour ce circuit bien sympathique dans sa première moitié. Malheureusement deux cavaliers devaient quitter le groupe et rebrousser chemin pour "ennui mécanique", un cheval ayant déferré. C'est donc à 5 que le groupe effectuait l'ascension (quel grand mot! Point culminant 264m) du Mont Cerisy. Comme les piétons la veille, le groupe rencontrait quelques difficultés pour retrouver son chemin, les allées toutes aussi belles les unes que les autres partent de partout dans ce bois relativement touffu. Sans GPS, le carto s'y retrouvait et il était possible au groupe de contempler le superbe panorama permettant de voir toute la campagne environnante et de visiter les ruines de l'ancien château bâti au sommet de ce mont. Il faut avouer que le retour fut moins agréable puisqu'utilisant plus de goudron et où par deux fois il fut nécessaire de faire demi tour les chemins empruntés ayant disparu. Malgré tout, au retour tout le monde était heureux de sa matinée passée sous le soleil bas normand.
              Pour terminer notre weekend, nous apprécions le buffet froid, les discussions fusent, chacun content de son séjour et de l’organisation de cette sortie. Cette région de Basse Normandie comporte des intérêts qui mériteraient être développés avec un autre weekend. Nous avons refait le plein d’énergie, la bonne humeur et la bonne entente ont régné tout au long du séjour. Merci encore à Marie Ange et Patrick pour ce bon moment de détente.




 


----------------------------
 
Voir et Télécharger les circuits
 
Marcheurs                Cavaliers Samedi                  Cavaliers Dimanche

                                                                                                   
                                              
Cliquez sur les images pour voir et télécharger le circuit
 

----------------------------
Imprimer les circuits 
 
Marcheurs                Cavaliers Samedi                  Cavaliers Dimanche
 
                                                                                                     


----------------------------
 
 



Créer un site
Créer un site