Association de Sauvegarde des Chemins de Randonneurs (A.S.C.R.)

LOGO         

                                                                                                                                                                            
14 Avril 2013 - Un dimanche en Forêt
 
Le climat de notre région fonctionne d’une manière désordonnée. En 24 heures nous sommes passés de l’hiver à l’été. C’est donc sous un temps estival que nous nous retrouvons dans l'ancienne forêt d'Areleaune au parking du Grand Maitre pour notre sortie d’avril. Certains commencent par les activités restauration et se retrouvent avant le départ pour un pique nique improvisé.
Vers 13h45, 31 marcheurs, 13 cavaliers et 1 attelage se préparent pour la sortie organisée par Marie Ange et Patrick.
         

Les marcheurs emmenés par Marie Ange et Patrice s’élancent sur le circuit unique de 12 kilomètres qui serpente la forêt sur différents chemins. Cette forêt est encore dans son habit d’hiver et les signes du printemps sont légions. Seule la température de plus de 20° indique la saison. Nous partons par la route forestière au Blaireau et rejoignons la chapelle Saint Maur et son arbre à nœuds.
Un peu d’histoire (origine site internet de la commune de Vatteville la Rue) : La chapelle existait déjà en 1602. C’était alors un relais pour les chasses royales. La chapelle d’origine fut détruite en 1767. En 1880, un petit oratoire fut construit, marquant l’emplacement du Prieuré. Le Prieuré de St Maur, appelé « l’ermitage », formait une enclave en forêt, mais les anciennes constructions ont disparu. Jadis, l’ermitage St Maur était un endroit où culte et superstitions se mêlaient. On y venait en pèlerinage pour demander la guérison d’enfants « noués », en formant des nœuds avec les petites branches des arbustes. Depuis peu de temps, on vient accrocher aux branches des arbres voisins de la chapelle, des bouts de tissus : c’est devenu « l’arbre à loques ». Depuis 1957, une messe est célébrée le 1er mai, avec la participation de l’Harmonie de Brotonne et des trompes de chasse, lors de la fête communale.

         
Nous rejoignons ensuite la route au Renard par la route forestière de la Coutume. Notre progression reste moyenne, est-ce la température ? Est-ce la bonne humeur ? Au carrefour de la route forestière des Relais, nous décidons de nous scinder en deux groupes. Marie-Ange emmène les premiers par un retour direct sur une boucle de 9 kilomètres et Patrice poursuit avec les autres et une cadence plus rapide sur le circuit initial par le chemin du Mont Caillet et la route des Joncs.
Patrick (première sortie à cheval avec le groupe depuis sa chute en 2012) emmène les cavaliers sur la partie opposée à celle des marcheurs. L e but de la balade est le panorama qui permet de contempler la vallée de la Seine et plus particulièrement Jumièges et son abbaye. Piétons et cavaliers ne se sont donc pas rencontrés dans cette sortie. ....
Vers 17h00, et avec un quart d’heure d’avance sur les cavaliers, nous nous retrouvons pour notre traditionnel gouter où cette fois-ci boissons fraiches et gâteaux apportent le réconfort. Aujourd’hui encore, des gâteaux maison régalent nos papilles.  
Pour la sortie du 2 juin, il y a possibilité de pique nique, même si le temps est capricieux.

 




 

 
 
 



Créer un site
Créer un site